· 

Le Chemin, le But et la Conscience, où toutes les expériences se rejoignent

 

Durant ces derniers jours de marche sur la Voie Lycienne en Turquie, nous avons souvent répété à nos randonneuses de ne point viser le But, l’Arrivée à destination, et de se centrer sur le Chemin, sur l’Empreinte de nos pas, dans l’Ici et Maintenant.

 

Lâchant de ce fait la destination de notre étape, le Résultat de notre périple, pour nous focaliser sur le moment présent, l’action présente, en l’occurrence, les Pas que nous imprimions sur les sentiers, chemin faisant en totale Conscience, et avec Confiance : sans anticiper sur d’éventuelles difficultés futures, sans même penser aux escales, à la pause casse- croûte ou à toute autre évènement situé- peut-être- dans un futur proche ou lointain.

 

Telle est exactement l’Attitude du Karma Yogi.

Et cette attitude mène au Contentement.

Et cette attitude, nous pouvons l’appliquer à toutes les expériences que la vie nous apporte, que ce soit une randonnée, la confection d’un gâteau, la réalisation d’un projet, ou un voyage en voilier…

 

 

 

Précisément, gardons l’image du voyage en voilier pour illustrer ce propos, car tout y est représenté:

Comme lorsque nous décidons de faire un gateau, nous définissons notre But, et son Chemin qui sera la recette comportant tels ou tels ingrédients.

Pour le voyage en voilier, nous savons que nous sommes dans tel port de départ, disons Toulon et nous définissons notre But comme un port de destination, par exemple Pointe à Pitre…

La recette pour réaliser notre voyage, le chemin pour arriver à destination, sera l’objet d’une préparation, effectuée grâce à des cartes maritimes, des prévisions météo, des informations d’escales et bien d’autres renseignements importants sans parler de l’élaboration de la liste du matériel nécessaire ainsi que du ravitaillement, des vêtements et la préparation du bateau.

 

Cela constitue donc l’étape de la Préparation:

Une Graine est plantée sous la forme d’une Intention= rejoindre notre Destination, le But escompté de notre voyage = Pointe à Pitre;

Et par la Préparation, nous nous donnons les moyens de rejoindre ce But, cette Destination, le Résultat escompté de notre Graine plantée.

 

 

A présent, tout est prêt. Le voyage peut commencer.

Nous larguons les amarres et hissons les voiles.

Durant les premiers jours tout se passe bien, c’est à dire “comme prévu”. C’est rassurant. Et nous nous réjouissons de bientôt rejoindre notre destination…

Quand soudain, la météo change dramatiquement, les vents prévus initialement ne sont plus au rendez-vous…. que faire ?

Garder le cap initialement prévu serait se montrer obstiné, étroit, et … bien piètre marin;

Il est évident qu’il faut ajuster le cap pour s’adapter aux nouvelles conditions météo.

Très bien, nous ajustons et continuons la route… quand tout à coup un grand mât de notre bateau se casse ! Nous voilà contraint à faire route vers le port le plus proche pour une réparation efficiente.

 

Là encore, deux attitudes possibles :

Première attitude:

Ronchonner contre les évènements qui décidément posent des obstacles à notre avancement…

Attitude évidemment non souhaitable (mais c’est facile à dire, pas si facile à réaliser!) qui montre simplement que nous ne pensons qu’au But. Ce problème de mât cassé nous retarde, fait changer nos plans, diminue nos chances de rejoindre notre destination… C’est une catastrophe, vu depuis l’optique “BUT” à tout prix ! Et bien évidemment dans cette vision, nous nous rendons malheureux, râlant après tout le monde, transformant notre voyage en calvaire… L

 

Deuxième attitude :

Apprécier ces imprévus pour ce qu’ils sont, des imprévus qui pourraient même apporter des expériences tout à fait intéressantes, pour peu que nous lâchions notre obstination à penser à la destination à tout prix…

Car qui dit que lors de cette escale imprévue, nous n’allons pas rencontrer des gens formidables, apprendre de nouvelles choses, manger des nourritures inconnues, entendre un langage étranger chantant à nos oreilles ?

Qui dit que de toutes ces nouveautés, nous n’allons pas sortir grandis, éveillés, heureux ?

Surtout si nous sommes Ouverts pour les accueillir !

Et qui sait… Lors de cette escale imprévue, nous rencontrerons peut-être même l’amour de notre vie et alors… adieu notre destination initiale !

 

Et pourquoi pas !?

 

Même si ça n’est pas la rencontre de notre vie, être OUVERT à ce que la vie apporte au MOMENT PRESENT, c’est la Clé de l’harmonie, de la sérénité, du bonheur perpétuel , le CONTENTEMENT.

 

Pour cela, il nous faut simplement lâcher notre attachement au But, au Résultat, à la Destination. Qui, je le répète, sont nécessaires pour initier la mise en route du mouvement, mais qui ensuite doivent être mis de côté afin de Vivre l’Instant Présent dans toute son intensité.

 

 

Car c’est bien Dans l’Instant Présent, petite graine de Temps, que toute notre vie est contenue.

 

La Vie en Conscience

se vit au Présent

qui déroule le Futur

dans ses Graines de Temps.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0