· 

Croyances et Evolution, les Yugas - La gazette de Mirabelle

Ce matin, alors que je prenais mon petit déjeuner dehors avec le soleil qui se levait derrière les sapins et les oiseaux qui dansaient alentour, j’ai entendu aussi les tracteurs des paysans passer, ici et là; les villageois commençaient leur nième journée de travail, allant traiter leurs champs, ou bêcher ou faire je ne sais quoi, comme chaque année à la même époque.

 

Et j’ai pensé : tiens, j’ai de l’argent à présent, est-ce que j’ai honte? est-ce que je suis triste pour eux qui doivent interminablement galérer avec leurs tracteurs à polluer les champs de pesticides pour nourrir leurs familles grâce à l’argent des supermarchés qui achètent leurs légumes?

 

Non. Je n’ai pas honte. Je n'ai plus honte.

 

Je suis claire.

 

Chacun est à sa place.

 

Aux paysans, j’ai proposé mille fois des solutions pour qu’ils gagnent de l’argent autrement (ex: en cultivant des artichauts qui poussent tout seuls ici, se vendent cher, sont pérennes et demandent très peu de travail). Je leur ai donné des plants. Peu de temps après j’ai vu les plants abandonnés sous des monceaux de détritus, secs ou en train de pourrir.

 

Chaque personne est à sa place et reçoit ce qu’elle peut appréhender. Les paysans sont encore coincés dans leurs fonctionnements, il faudra peut-être un éon de plus pour que cela change. Et ça n’est pas mon problème.

 

D’ailleurs il n’y a pas de problème. Juste une harmonie qui fait que j’ai accepté que l’argent vienne à nouveau vers moi, sans honte, sans culpabilité, parce que je ne peux rien faire pour ceux qui n’en ont pas (surtout tant que je n’en ai pas moi-même!! – en plus que les paysans en ont certainement plus que moi !) et surtout, surtout parce que j’ai compris enfin que devenir “riche” (oui oui, je me sens déjà riche !! hi hi !!) ne prend pas l’argent des “pauvres”.

 

Voici pourquoi…

 

«Si je suis riche, c’est que je prends de l’argent aux pauvres»

 

Cette croyance particulièrement grinçante et difficile à décoincer de ses gonds rouillés m’a longtemps fait ressentir de la honte d’avoir «trop » d’argent lorsque j’étais pilote, et m’a aussi probablement amenée vers une zone de misère, pour faire comme les pauvres : Solidarité !

 

Cette idée fort répandue « Les riches prennent l’argent des pauvres » entraine dans son sillage, puisque c’est évidemment « mal » de prendre l’argent des pauvres déjà qu’ils n’en ont pas, l’idée que c’est « mal » d’être riche.

 

Croyance grinçant sur ses gonds rouillés car venant peut-être des tréfonds de notre histoire de révolutionnaires rebelles qui avons coupé les têtes des rois et des aristos car ils prenaient l’argent des pauvres ? Mes connaissances en histoire sont trop limites pour aller plus loin mais les mémoires savent !!

 

Quoi qu’il en soit regardons les choses au Présent ;

 

Dire que l’argent est bien réparti sur la planète serait une hérésie qui m’amènerait tout droit au bûcher ! Brrr…. J’en frémis d’avance !

 

De là à en conclure que les riches prennent l’argent des pauvres, cela me semble un raccourci pas forcément juste.

 

Voyons ;

 

Richesse et pauvreté sont deux notions relatives, comme les deux pôles d’un aimant. Elles n’existent pas l’une sans l’autre. Tout comme le chaud et le froid, tout comme le jour et la nuit. Si on supprime l’un des contraires, l’autre se dissout. Si l’on supprime la pauvreté, la richesse d’un coup disparaît.

 

Premier point.

 

Si la richesse disparaît, cela signifie que tout le monde est au même niveau exactement. Sans pauvreté ni richesse, tout le monde a le même « quotat » d’énergie pour vivre matériellement, appelons ça comme ça.

 

Imaginons, rêvons à un monde où cette égalité existerait… Vous rêvez ?…

 

Que peut-il se passer ?

 

Les échanges nécessaires à la vie devront continuer et qui dit échange dit commerce. Que ce soit avec des billets ou avec des petits pois, le commerce est l’art d’échanger des marchandises ou des services contre une quantité d’énergie, monnaie, matériel , équivalente.

 

Alors… ??

 

Si je me laisse rêver dans cette direction, je vois deux possibilités extrêmes, et toutes les nuances intermédiaires entre elles et je pense que nous sommes, nous en 2018, au stade d’une nuances évoluant rapidement vers un commerce de petits pois éthiques J ; et pour illustrer cette rêverie je vous glisse à nouveau ce schéma fondamental qui permet de comprendre l’évolution de l’humanité !

Carrément !

 

Le Schéma des Yugas, cycles de notre système solaire autour du grand Soleil Alcyone

 

Petit rappel pour mieux comprendre : Sur ce schéma notre système solaire est dans la demi ellipse du bas, pointé par la grosse flèche orange, illustré par un petit point jaune entouré de plein de minuscules points de couleurs dont un bleu : NOUS , la TERRE !

 

Il se déplace à grande vitesse le long d’une ellipse dont ALCYONE est un des foyers, c’est l’énorme soleil jaune du schéma ; et selon la petite flèche bleue, de la gauche vers la droite, donc en ce moment nous nous rapprochons d’Alcyone.

 

L’ellipse autour de ALCYONE détermine des quadrants de temps appelés YUGAS (ères).

 

La grand particularité d’ALCYONE est que plus on en est près, plus le niveau d’ETHER ou AKASH qui est l’élément de la Conscience, est élevé. A l’inverse, plus on en est loin, plus le niveau d’Ether ou Akash est bas.

 

Ce qui détermine les 4 grands YUGAS de cette façon :

 

KALI YUGA : le plus éloigné de Alcyone : ère des égos purs et durs, absence de conscience, ignorance, lourdeur, grossièreté, guerres et rivalités sont les maîtres…

 

SAT YUGA : le plus près d’Alcyone : ère de Conscience, de Sagesse, de Connaissance vraie, nous savons que nous sommes Un, la communication se situe aux niveaux subtils, point besoin de parler, omniscience, omniprésence, omniconscience, tout est possible dans cette ère de Supra Conscience

 

DWAPANA et TRETA YUGAS : les ères intermédiaires – dans lesquelles nous transitons ;

 


 

 

Revenons à notre commerce de petits pois :

 

 

-- Lorsque notre système planétaire arrivera dans l’ère du Sat Yuga (dans 3000 ans à peu près -) alors nous serons parfaitement EVEILLES, nous vivrons dans la CONSCIENCE, nous saurons que nous sommes UN, et la communication ainsi que les échanges se feront au-delà de tout ce que nous connaissons actuellement. Tout se passera dans les niveaux subtils. Serons- nous encore incarnés d’ailleurs ? Je n’en sais rien mais c’est vraisemblable d’après certains travaux. Bref. Etant dans la béatitude et la compassion permanente, si toutefois nous avons encore besoin de « commerce » celui –ci sera sans aucun doute ultra éthique, pas besoin d’argent ni de petits pois, les égos seront dissous ou totalement en accord avec les âmes, bon. J’ose rêver ! Et vous ? Vous rêvez quoi ?

 

 

J’ajoute à ce sujet un mot hors sujet sur lequel je reviendrai : selon certains travaux(bien réels, eux) les constructions apparemment incompréhensibles des Pyramides, des Statues de l’Île de Pâques, du Machu Pichu et de quelques autres, non seulement se ressemblent étrangement de par leur mode de construction inconcevable pour nous, mais aussi sont situées sur un même cercle loin d’être anodin : l’équateur magnétique de la terre (!!) et pourraient bien – d’après les datations données par les scientifiques et archéologues – avoir été construites… justement durant le précédent SAT YUGA soit il y a entre 13 et 22000 ans… Ce qui pourrait tout à fait expliquer l’inexplicable… J’y reviendrai dans une gazette future car le sujet me passionne !

 

 

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos Yugas :

 

 

-- A l’opposé, c'est-à-dire lorsque nous retournerons (bouhhh) dans l’ère du Kali Yuga (rassurez vous encore quelques 20 000 ans avant d’y être !) nous serons (à nouveau) dans les égos purs et durs, carapaces de fer à tripe épaisseur qui obscurcissent toute vision. Donc là, le commerce sera présent, mais il sera non éthique. Evidemment. Pourquoi ? Parce que chacun enfermé dans son égo ne pensera qu’à lui et se fichera pas mal des autres. Que les autres soient malheureux, malades, pauvres et manquent de tout ne sera absolument pas son problème. Bref. C’est la vision Kali Yuga. Probablement même qu’à la place de tout commerce, il n’y aura que du pillage, des guerres et des massacres ! (qui ne sont pas sans rappeler les évènements dont nous sortons à peine…)

 

L’important à noter c’est que :

 

Dans les deux cas, le commerce, les échanges existent, mais ils se font différemment car :

 

 

NOTRE niveau d’évolution est différent.

 

 

Notre niveau VIBRATOIRE est différent.

 

 

Notre niveau de CONSCIENCE est différent.

 

 

A présent revenons à 2018 planète Terre, ère du Dwapana Yuga, approchant Treta Yuga (dans 64 ans !) Nous sommes en route vers Sat Yuga qui se profile à l’horizon, ère de Conscience et de pure Sagesse. Dans 3900 ans, moins de 4000 ans !

 

Même loin de Sat Yuga nous nous approchons rapidement du Grand Soleil Alcyone et les consciences évoluent vite, vous le sentez certainement car l’atmosphère se charge en Ether, AKASHA, l’élément de Pure Conscience ;  la vibration même de la TERRE – ou fréquence de Schuman - monte à des niveaux jamais enregistrés (par nous s’entend, dans notre époque riquiqui J ).Nous nous ouvrons à l’Abondance qui nourrit l’Univers, à la Multiplicité qui se fond en Unicité, à l’Autre qui est simplement notre Frère, notre Sœur, etc.

 

Pourtant le commerce est toujours là. Les Riches et les Pauvres aussi.

 

 

Seulement le commerce aussi change, les sociétés aussi changent.

 

 

Nous nous soucions de l’ETHIQUE, nous voulons du commerce EQUITABLE, nous nous soucions de la PLANETE, nous cultivons BIO ;

 

 

Les sociétés mutent elles aussi.  Nous l’avons vu récemment avec le fameux livre de Frédéric Laloux, Reinventing Organisations, où il nous décrit 12 sociétés qui, souhaitant laisser au placard les modes de fonctionnement obsolètes et non justes, ont établi, séparément sans se connaître, de NOUVEAUX modes de fonctionnements JUSTES qui se sont avérés être les MÊMES !

 

 

Au fur et à mesure que le niveau de vibration de nos consciences monte, celles-ci s’ouvrent et sont à même de capter des informations qui  leur étaient inaccessibles auparavant.

 

 

Ces nouveaux modes sont maintenant appelés ‘Holocratie’, d’où a émergé la  ‘Gouvernance Partagée’. Je mets les liens plus bas si vous souhaitez réviser !...

 

 

Et bien dans ces modes de fonctionnement, il y a toujours échange, commerce, business, riches, pauvres, blanc, noir, rouge, vert, petits pois et cailloux blancs mais les choix sont DECIDES ensemble et tiennent compte de toutes les parties car chacun doit être content de la transaction quelle qu’elle soit ; vous rappelez-vous ces sociétés où les employés- collaborateurs Décident Eux-mêmes du montant de leur salaire ? Et ça marche !

 

 

Bio - Diversité = la clé de la Vie

 

 

Tout le monde n’est pas apte à diriger une entreprise, tout le monde ne souhaite pas avoir de grosses responsabilités. Certains aiment servir, être employés, agir selon des directives. D’autres aiment diriger, commander, organiser. Certains aiment avoir beaucoup d’argent pour faire plein de choses. D’autres sont à l’aise avec peu, juste le nécessaire.

 

 

Comme le dit  l’adage, « il faut de tout pour faire un monde ». Tout comme dans la nature. Si vous ne plantez que des luzernes, bien, vous aurez un beau champ tout vert et tout rose, une terre bien riche. Mais à quoi, à qui cela servira –t-il ? Oui, aux animaux qui mangeront le fourrage. Et ensuite la luzerne bien riche repoussera. Et vous ? Vous mangerez quoi ?

 

 

Il faut une DIVERSITE, dans la Nature comme chez les Humains.

 

 

C’est la Diversité qui crée le mouvement. Comme le vent  qui est un mouvement d’air créé par une différence de pressions. Sans différence de pression, pas de mouvement d’air, pas de vent. Sans vent ? Que serait la vie ? Plus de graines ni de pollen envolé ! Plus de poèmes voyageurs !  Plus de vie !

 

 

La richesse, la pauvreté, sont comme l’air et la pression. Que l’on nivelle tout à égalité (est-ce d’ailleurs possible ? je crois bien que non !) et la vie viendra à croupir comme l’eau d’un marécage qui stagne. Le mouvement, la fluidité, c’est la Vie.  S’il n’y avait pas de riches, qui aiderait les pauvres ? S’il n’y avait pas de pauvres, que resterait-t-il à faire pour les riches qui veulent aider ?

 

Il faut accepter la richesse, il faut accepter la pauvreté.

 

 

Elles ne sont pas la source des déséquilibres et injustices qui nous entourent.

 

La source des déséquilibres et injustices de notre monde se situe au cœur de l’homme, ou plutôt dans son égo. Tout simplement. 

 

 

Et si vous voulez encore plein d’espoir, rappelez-vous la conférence de Sadh Guru à L’ONU en Juin 2016 : il a clairement expliqué aux politiciens de l’ONU (qui tous pratiquent à présent le Yoga) que TOUS les problèmes auxquels nous sommes confrontés actuellement (pauvreté, pollution, maladies, éduction etc…) PEUVENT être solutionnés par le YOGA. C'est-à-dire par un travail de chacun, travail sur soi, développement personnel, un travail qui nous mène en connexion avec notre véritable nature.

 

 

Et ce travail, qu’on le veuille ou non, est en cours, car notre système solaire, que nous le voulions ou non, vole à fond la caisse en direction d’Alcyone le Grand Soleil plein de Conscience. Ça veut dire que nos égos, ils vont bien devoir s’accorder avec nos consciences… en Yog’, Union…hi hi !!

 

 

Rendez-vous dans 4000 ans !! Et j’espère un peu avant !

 

A bientôt !

 

Mirabelle alias Isabelle

 

 Si vous aimez et souhaitez recevoir la Gazette de Mirabelle dans votre boîte email,

il suffit de m'envoyer un message par le formulaire de contact ici avec "oui La Gazette"

et merci pour votre lecture, vos jaimes comments partages :) :) :)

 

Si vous avez loupé les précédentes egazetes traitant de ce sujet passionnant de l’évolution, voici les liens :

Yoga, Dharma, les YUGAS et notre planète ; egazete Juillet 2016

Reinventing Organization , egazete « Emergence d’un nouveau monde 1ère partie »  Mai 2017

Gouvernance Partagée, egazete  « Emergence d’un nouveau monde 2ème partie » Juillet 2017

Sadh Guru, Conférence à l’ONU dans egazete « Yoga, la culture de Maintenant » Août 2016

Sadh Guru, The great cycles of YUGAS, vidéo (in english) disponible pour téléchargement sur Drop Box (a disparu de youtube)- elle dure une heure mais c’est un must pour ceux que le sujet intéresse !

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0